Mode écran

 

Mode tablette

 

Mode mobile

 

Mode print

 

Accueil Nos valeurs La fondation MALONGO

La fondation MALONGO

Créée en 2007, la Fondation d’entreprise Malongo est administrée par des spécialistes du café et de la Culture. Elle encadre des actions menées dans les domaines de l’éducation, de la solidarité et de la culture. Ses actions se développent aussi bien en France qu’à l’étranger.

 

 

Culture, patrimoine création contemporaine

Sur le plan national, la Fondation Malongo encourage la conservation et la valorisation de patrimoines matériels et immatériels en rapport avec le café. Elle gère notamment la Collection Malongo en soutenant par exemple des campagnes de restauration d’objets fragiles ou encore des actions de conservation préventive.

Sensible à l’art des pays producteurs, elle a soutenu l’exposition « Haïti, un peuple de peintres et de sculpteurs » lors du festival Etonnants Voyageurs à Saint-Malo, en juin 2010. Cette action, tournée vers la valorisation d’un art habité par des forces souterraines et une iconographie particulièrement riche et variée, a été la première à faire véritablement connaître la Fondation au public. Auparavant, la Fondation avait apporté son concours à l’exposition « le refus de Rosa Park » de l’artiste sénégalais Ndary Lo qui, à travers des portraits peints pour certains au café, prenait parti pour la cause anti-raciale.

La Fondation cherche par ailleurs à mettre en valeur la créativité et l’innovation des jeunes designers et architectes français en coordonnant le Concours Design Malongo. Lancé en 2008, ce concours a gagné en ampleur et en exigence en imaginant des formules où les problématiques du design rejoindraient celles de la réflexion solidaire. « Projetez une micro-utopie » a ainsi été choisi comme thème de l’année 2010 avec une forte volonté de concrétisation : sous l’entier contrôle du lauréat et le parrainage d’un des membres du personnel de l’entreprise Malongo, le projet sélectionné fera le jour en 2011.

 

Education et solidarité

Dans le domaine de l’éducation, la Fondation Malongo finance le Concours du Jeune Professionnel du Café, organisé par le Département Formation Malongo en partenariat avec l’Education Nationale. Ce concours, initié voilà seize ans, est aujourd’hui un laboratoire d’idées vers tout ce qui peut concourir à accroître la connaissance du café tant du point de vue du professionnel que de celui du consommateur. Ce désir de formation resterait toutefois insatisfait, s’il ne concernait que le territoire français. Aussi est-ce dans un pays comme Haïti que des programmes de formation à la culture du café ont été organisés en direction des petits planteurs, sur plusieurs années.      

Sur le plan international, la Fondation Malongo initie et conduit des programmes dans des pays qu’elle connaît bien comme le Mexique, ou dont elle s’est rapprochée récemment comme Sao Tomé. Ces programmes peuvent aussi bien concerner la création de nouvelles plantations d’arabica que l’éducation des petits producteurs avec toujours les mêmes objectifs : les rendre plus autonomes et plus conscients de leur richesse culturelle et patrimoniale, les aider à diversifier leurs sources de revenus dans un monde globalisé. Ainsi au Mexique, un site d’éco-tourisme équitable, géré directement par les membres de la communauté d’Uciri, a été imaginé et construit avec l’aide de la Fondation. Cet ensemble de cabanons contribue un premier exemple dans ce domaine qui pourrait s’étendre à d’autres lieux, toujours intrinsèquement liés à la production caféière.

Aujourd’hui la Fondation Malongo réfléchit et lance donc de vastes programmes de relance de la culture du café dans des régions du globe terrestre qui possèdent des particularités historiques, sociales et culturelles uniques. A ce titre, elle intervient à Cuba ou Sao Tomé dont la culture caféière a périclitée alors qu’elle était florissante au XIXe siècle mais où, aussi, l’esclavage a été aboli tardivement. Lancé en  2009, ce vaste programme de relance prévoit par exemple la création, l’équipement et la formation de dix coopératives certifiées équitables et bio ainsi que la restauration d’une demeure coloniale qui pourrait accueillir des touristes mais aussi des artistes et écrivains en résidence.   

 

Une Fondation-référence

Enfin, la Fondation d’entreprise Malongo est un des partenaires incontournables des institutions culturelles, scientifiques et technologiques qui travaillent autour de la diffusion des patrimoines matériels et immatériels liés au café. Par son intermédiaire, Malongo met à leur disposition les objets de sa collection ainsi que l’ensemble des connaissances et ressources de la société sur le café.